Page 2 sur 2

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 16:44
par plop08
rahh cool pour le lycée : je testerai avec mes bac pro qui sont proches de l'épreuve finale :)

merci pour ce beau boulot en tout cas !

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 18:23
par GMaths
Arnaud a écrit:Nouvelle version 10.05 avec en plus :
  • Exercice sur les polynomes niveau Lycée ( Équation du second degré, Factorisation degré 2 et degré 3, Étude de fonctions : sens de variation et calcul de limite, Polynômes de degré 3, Fonction rationnelle )


je viens de tester et il y a un souci et deux détails :
  • un détail : le niveau (2nde) pas en accord avec le type d'exercice : le discriminant, c'est en première ;
  • pas un détail : un gros bogue dans les calculs ;
  • une affaire de goût : dire "est du signe de a (ou ax^2) sauf entre les éventuelles racines" (formulation adaptée à tous les cas) ;
    la formulation "est du signe de -a entre les racines"... ne dit pas ce qu'il en est à l'extérieur : je sais que l'exercice se limitait à un intervalle précis mais je le dis histoire de suggérer une rédaction qui s'adapte à tous les cas.

2010-05-21_191323.png


PS: je ne sais pas si je devais signaler les problèmes dans ce fil ; ne pas hésiter à supprimer ce message une fois que le problème sera réglé.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 19:04
par Arnaud
GMaths a écrit:un détail : le niveau (2nde) pas en accord avec le type d'exercice : le discriminant, c'est en première ;


Oui, en fait on a mis 2nde par défaut alors que dans le titre de l'onglet on a mis "lycée".
Donc il faudrait corriger l'entête de la feuille latex.


GMaths a écrit:un gros bogue dans les calculs ;


Cela a déjà été signalé, et déjà corrigé dans la version en développement.


GMaths a écrit:une affaire de goût : dire "est du signe de a (ou ax^2) sauf entre les éventuelles racines" (formulation adaptée à tous les cas) ;
la formulation "est du signe de -a entre les racines"... ne dit pas ce qu'il en est à l'extérieur : je sais que l'exercice se limitait à un intervalle précis mais je le dis histoire de suggérer une rédaction qui s'adapte à tous les cas.


En fait, cette règle "du signe de a" est une règle orale que beaucoup de profs utilisent, et qui implique que dans l'ensemble complémentaire, on a le signe opposé. C'est en effet une affaire de goût, ce n'est pas moi qui ai fait cet exercice, et j'ai aussi émis des remarques du même genre.
On va voir selon l'évolution de ce type d'exercices.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 19:45
par GMaths
Arnaud a écrit:En fait, cette règle "du signe de a" est une règle orale que beaucoup de profs utilisent, et qui implique que dans l'ensemble complémentaire, on a le signe opposé.

Euhh... pour moi, désolé, mais cela n'implique rien du tout.
Je ne vois pas comment une affirmation telle que "f positive sur E" pourrait justifier que f ne l'est pas sur son complémentaire dans R !?!? :shock:

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 19:48
par projetmbc
GMaths a écrit:
Arnaud a écrit:En fait, cette règle "du signe de a" est une règle orale que beaucoup de profs utilisent, et qui implique que dans l'ensemble complémentaire, on a le signe opposé.

Euhh... pour moi, désolé, mais cela n'implique rien du tout.
Je ne vois pas comment une affirmation telle que "f positive sur E" pourrait justifier que f ne l'est pas sur son complémentaire dans R !?!? :shock:

+1

Il suffirait d'écrire "f positive uniquement sur E"

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 20:11
par Arnaud
GMaths a écrit:
Arnaud a écrit:En fait, cette règle "du signe de a" est une règle orale que beaucoup de profs utilisent, et qui implique que dans l'ensemble complémentaire, on a le signe opposé.

Euhh... pour moi, désolé, mais cela n'implique rien du tout.
Je ne vois pas comment une affirmation telle que "f positive sur E" pourrait justifier que f ne l'est pas sur son complémentaire dans R !?!? :shock:


Je vais reprendre lentement, en tentant de m'exprimer plus clairement ( le mot implique était mal choisi ) :
quand on dit aux élèves d'apprendre la règle "du signe de a à l'extérieur des racines" c'est un moyen mnémotechnique pour le signe des polynômes du second degré, et avec cette phrase, on retient que c'est le signe contraire entre les racines.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 21:01
par GMaths
Arnaud a écrit:on dit aux élèves d'apprendre la règle "du signe de a à l'extérieur des racines" c'est un moyen mnémotechnique pour le signe des polynômes du second degré, et avec cette phrase, on retient que c'est le signe contraire entre les racines.

Je me permets de re-suggérer (à l'attention des lecteurs de ce fil dans 6mois, 1an, 2ans, 5ans :D) la formulation "... est du signe du terme $ax^2$ sauf entre ses (éventuelles) racines", plus explicite et tout aussi courte à retenir.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 21:04
par Arnaud
GMaths a écrit:la formulation "... est du signe du terme $ax^2$ sauf entre ses (éventuelles) racines", plus explicite et tout aussi courte à retenir.


Ok, j'aime bien aussi, sauf le $x^2$ inutile.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 21:33
par GMaths
Arnaud a écrit:Ok, j'aime bien aussi, sauf le $x^2$ inutile.

Non, c'est voulu... pour insister sur l'importance du terme de plus haut degré, pour faire comprendre qu'en plusieurs circonstances (signe, limites à l'infini notamment), il est important.
Je disais $a$ avant... et je dis $ax^2$ depuis que j'y ai cru voir un intérêt pédagogique. :D

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Vendredi 21 Mai 2010, 22:14
par Arnaud
Ok, en effet cela se justifie bien.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Samedi 22 Mai 2010, 08:23
par GMaths
... et une autre motivation était que je voulais aussi une formulation indépendante d'une notation :

"Un polynôme du second degré est toujours du signe de son terme de plus haut degré, sauf entre ses éventuelles racines."

... pour lutter un peu contre (ce qui est pour moi) un problème : des élèves qui disent "c'est du signe de a", alors que ni le sujet ni eux n'introduisent la notation a.

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Samedi 22 Mai 2010, 10:49
par projetmbc
GMaths a écrit:... et une autre motivation était que je voulais aussi une formulation indépendante d'une notation :

"Un polynôme du second degré est toujours du signe de son terme de plus haut degré, sauf entre ses éventuelles racines."

... pour lutter un peu contre (ce qui est pour moi) un problème : des élèves qui disent "c'est du signe de a", alors que ni le sujet ni eux n'introduisent la notation a.

Bien vu :thumbup: , je vais adopter cela à l'avenir...

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Mercredi 30 Juin 2010, 08:52
par MB
A noter un superbe interview de notre Arnaud local sur le blog de Cyrille. :D

Re: Le logiciel Pyromaths

MessagePosté: Samedi 02 Avril 2011, 10:57
par Mikelenain