Page 2 sur 2

MessagePosté: Lundi 13 Juin 2005, 09:46
par Nightmare
En réalité , c'est Euclide qui émit la conjecture et Pythagore qui la démontra me semble-t-il .
Enfin quoi qu'il en soit , c'est tout de même trés tôt que cela fût démontré , comme quoi on avait déjà des talents en arithmétique avant .

:)
Jord

MessagePosté: Lundi 13 Juin 2005, 10:32
par ShadowLord
C'est impossible, puisque Euclide vécu après Pythagore...

C'est bien Euler qui a démontré la réciproque de la propriété, que Euclide avait annoncée.

c'est tout de même trés tôt que cela fût démontré

Oué, au XVIIIè :wink:

comme quoi on avait déjà des talents en arithmétique avant .

Certes.

MessagePosté: Lundi 13 Juin 2005, 10:44
par Nightmare
Euh oui en effet un peu impossible :roll:

Donc ce doit être Pythagore qui a émit la conjecture et Euclide qui l'a démontré (c'est mieux :P)

:embarras:
Jord

MessagePosté: Dimanche 14 Janvier 2007, 15:39
par bachar
Bonjour je suis nouveau ici sur le forum alors pardonnez toute erreur que je pourrai commetre en ecrivant.
Si j'ai bien compris la theorie de goldbach ca veut dire uniquement qu'un nombre pair superieur a 4 est egal a la somme de 2 nombres premiers et un impair superieur (ou egal a chaque fois) a 5 est egal a la somme de 3 nbres premiers.
Mais est-ce que c'est les memes nombres premiers a chaque fois ? parceque j'ai bien quelque idees derriere la tete (bien je sais ce qu'a dit Godel mais je trouve ceci un peu pas tres venant d'un mathematicien) et en plus je suis qu'en Terminale S j'ai le temps je crois.

MessagePosté: Dimanche 14 Janvier 2007, 16:46
par Arnaud
La conjecture :

"Tout nombre pair supérieur à 4 est somme de deux nombres premiers.
Tout nombre pair supérieur à 9 est somme de deux nombres premiers distincts."

MessagePosté: Samedi 12 Mai 2007, 14:17
par ambro
Bonjour,
je suis nouveau sur ce forum, que j ai rencontré en cherchant des informations sur la conjecture de Goldbach. J' ai trouvé sur l'archive de prépublication, Arxiv , un article sur la démonstration de la conjecture de Golbach. Il s'agit d'une démonstration faite par deux chinois J. Han et Z. Han. Voir ici. L'article n'a pas été soumis dans une revue a priori, Il y aurait du avoir un peu de tapage autour de ca sinon.
J'en ai commencé la lecture et j ai du mal a comprendre pourquoi si la fonction Pi est strictement positive alor la conjecture de Golbach appelée 1,1. est vraie.
Bonne lecture et bon courage

MessagePosté: Samedi 12 Mai 2007, 16:22
par jobherzt
arxiv regorge de demonstration plus bancale les unes que les autres de tout un tas de problemes celebres, notamment en arithmetique : conjecture de golbach, des nb premiers jumeaux, hypothese de riemann...

il ne faut pas trop y accorder foi. on trouve meme une demonstration du fait que les entiers.... n'existent pas !! et oui, on en apprend tous les jours :)

bachar: quel est le rapport avec gödel, qu'est ce que tu ne trouves "pas tres" veneant d'un matheux ?

MessagePosté: Vendredi 25 Mai 2007, 21:14
par euzenius
Y a-t-il un contre-exemple (accessible) à cette contrainte supplémentaire de la Conjecture de Golbach. Tout nombre pair n>6 est somme de deux nombres premiers distincts et l'un d'eux est congru à 3 ou à 7 modulo 8.

8=3+5 ; 10=3+7 ; 12=7+5 ; 14=11+3 ; 16=3+13 ; 18=11+7 ; 20=3+17 ;... ?


Bon évidemment cela nous fait une belle jambe !

Euzenius

MessagePosté: Samedi 26 Mai 2007, 14:01
par Valvino
jobherzt a écrit:il ne faut pas trop y accorder foi. on trouve meme une demonstration du fait que les entiers.... n'existent pas !! et oui, on en apprend tous les jours :)


:shock:

As-tu le lien s'il te plait j'aimerai voir ca!

MessagePosté: Samedi 26 Mai 2007, 20:33
par jobherzt
ici par exemple : http://arxiv.org/pdf/math/0305310

Abstract. Cantor's famous proof of the non-denumerability of real numbers does apply to any infinite set. The set of exclusively all natural numbers does not exist. This shows that the concept of countability is not well defined. There remains no evidence for the existence of transfinite cardinal numbers.


faire une recherche sur les autres textes de l'auteur, c'est assez edifiant... ces "preuves" sont evidemment fausse, et peu de gens y croient hormis l'auteur lui meme...

Re: Conjecture de Goldbach

MessagePosté: Dimanche 26 Mai 2013, 18:44
par Francky
Concernant la conjecture de Goldbach ternaire :
Tout nombre impair plus grand que 5 est la somme de trois nombres premiers.
Un article de LeMonde.fr annonçait l'arrivée imminente d'une preuve.

Et la voilà :
papiers 21, 23, 24.
Ils sont encore en preprint, mais c'est une belle news.

Rien encore sur la conjecture binaire.