Page 1 sur 1

Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Mercredi 12 Septembre 2012, 14:51
par Mikelenain
Pour passer le temps (et suite à la question d'un élève), je suis en train de gratouiller un peu du coté des articles wikipédia sur les méthodes de chiffrement.
Ma question est la suivante : quelle est la différence entre le chiffre de Vernam et chiffre de Vigenère ? Ça me turlupine un peu, là ^^

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Mercredi 12 Septembre 2012, 17:32
par Tonn83
Cependant le chiffre de Vigenère a été cassé par le major prussien Friedrich Kasiski qui a publié sa méthode en 1863. Il n'offre plus depuis cette époque aucune sécurité.

Bien que simple, facile et rapide, tant pour le codage que pour le décodage, ce chiffrement (le chiffre de Vernam) est le seul qui soit théoriquement impossible à casser, même s'il présente d'importantes difficultés de mise en œuvre pratique.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Mercredi 12 Septembre 2012, 18:10
par Mikelenain
Oui, mais en pratique, je ne vois pas la différence. C'est toujours un décalage polyalphabétique.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Jeudi 13 Septembre 2012, 06:11
par Framboise
Bonjour,

C'est toujours un décalage polyalphabétique.

Oui, mais avec Vigenère la clef est une lettre constante appliquée à chaque lettre du message crypté alors qu'avec Vernam, la clef-décalage varie pour chaque lettre cryptée.
Théoriquement, Vernam est incassable si le masque utilisé est bien aléatoire car on peut décrypter vers n'importe quel message différent ou non de l'original en choisissant le masque.
On utilise parfois par commodité comme masque un texte intelligible pas du tout aléatoire tel qu'un texte convenu de la Bible, ce qui affaiblit beaucoup la sécurité du cryptage, ou deux fois crypté avec un masque différent mais cela alourdit beaucoup.

Si le texte source se compose d'une seule lettre, les 2 méthodes ne diffèrent pas.

Je n'aime pas du tout l'appellation méthode de chiffrage, je préfère méthode de cryptage plus claire et plus pertinente.

Avec l'informatique on aime beaucoup non pas le simple décalage, mais le XOR avec un masque. Le principe reste le même. On ne se limite pas toujours aux 25 lettres de l'alphabet, on a à disposition les 256 charactères dans la version simple.

Vigenère est facilement décryptable en cassant le code pour autant que le texte ne soit pas très court et soit un texte intelligible. On utilise pour cela la probabilité décroissante des lettres ESARTINULO ( ou variantes ) pour le français, voire un affichage des quelques décalages possibles jusqu'à afficher un texte intelligible.

A noter un soucis avec l'espace, une méthode classique est de substituer une lettre aberrante à l'espace dans le message original.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Jeudi 13 Septembre 2012, 11:53
par Mikelenain
Framboise a écrit:Bonjour,

C'est toujours un décalage polyalphabétique.

Oui, mais avec Vigenère la clef est une lettre constante appliquée à chaque lettre du message crypté alors qu'avec Vernam, la clef-décalage varie pour chaque lettre cryptée.

Non, justement. Dans le chiffre de Vigenère, on décale différemment suivant la position de la lettre dans le message.
Sinon, ça serait un décalage monoalphabétique et ça serait le chiffre de César.
Chiffre de Vigenère a écrit:Le chiffre de Vigenère est un système de chiffrement polyalphabétique [:] une même lettre du message clair peut, suivant sa position dans celui-ci, être remplacée par des lettres différentes, contrairement à un système de chiffrement monoalphabétique comme le chiffre de César (qu'il utilise cependant comme composant).

Parce-que j'ai bien compris la différence entre monoalphabétique (chiffre de César = on décale toujours du même nombre de place dans l'ordre alphabétique) et le polyalphabétique (chiffre de Vigenère = on décale différemment suivant la position dans le texte). Du coup, le monoalphabétique est facilement cassé par une analyse fréquentielle alors que le polyalphabétique résiste à l'analyse fréquentielle.


Mais le masque jetable est, tout comme Vigenère, une méthode de chiffrement polyalphabétique.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Vendredi 14 Septembre 2012, 10:52
par Framboise
Ooops :oops:
Je n'ai décidément pas la mémoire des noms et je me mélange effectivement. J'espère que ce n'est pas de l'Alzheimer précoce... :wink:
Je vais regarder de nouveau cela dès que je retrouve mes livres sur la crypto.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Vendredi 14 Septembre 2012, 17:08
par Framboise
Je reprends. J’enclenche le cerveau...

[mode Brain Power ON]
Les 2 méthodes différent par la génération de la clef de cryptage.
Avec Vigenère on prends une clef que l'on réutilise circulairement lorsque le texte à crypter est plus long que la clef.
Cela ne résiste pas à l'analyse fréquentielle dès que le texte n'est pas très court, pire encore si la même clef est utilisée pour plusieurs messages.
La clef est classiquement un texte intelligible tel qu'un texte convenu d'un livre pour les plus longues, ou un simple mot pour les plus courtes.
La sécurité en est très faible.

Avec Vernam, la clef doit au moins être aussi longue que le texte à crypter. La clef ne doit pas être un texte intelligible mais aléatoire, utilisée une SEULE fois. Classiquement on utilise plutôt XOR et non pas un shift. Cela résiste alors à l'analyse fréquentielle.
Des cryptages Vernam ont pu être décryptés lorsque la même clef a été utilisée plusieurs fois, ne respectant pas la règle de l'usage unique et n'étant plus ainsi de vrais Vernam.

Les examples sont pris en se limitant à l'alphabet, mais avec l'informatique on peut opérer de même avec des bytes de 0 à 255.

Une référence:
http://www.math.brown.edu/~jhs/MathCryptoHome.html

[mode Brain Power OFF]

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Vendredi 14 Septembre 2012, 21:01
par Mikelenain
ah, c'est juste la taille et le coté aléatoire de la clef, alors ?


autre petite question : comment on fait un XOR avec autre chose que des 0 ou des 1 ? :o

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Vendredi 14 Septembre 2012, 22:41
par Francky
Mikelenain a écrit:autre petite question : comment on fait un XOR avec autre chose que des 0 ou des 1 ? :o


On fait du XOR bit à bit.
"a" en binaire est codé sur 8bits : 01100001
"b" est codé : 01100010

leur XOR donne : 00000011
si tu veux faire "abcd" XOR "mask", tu fais 4 xor bit à bit de 8 bits chacun.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Samedi 15 Septembre 2012, 08:47
par Mikelenain
D'accord, ils font ça bit par bit ^^

Bon, je crois que je n'ai plus de questions, alors :) :)

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Dimanche 16 Septembre 2012, 08:14
par rebouxo
Mikelenain a écrit:D'accord, ils font ça bit par bit ^^

Bon, je crois que je n'ai plus de questions, alors :) :)


Il y a un message subliminal ici, non :mrgreen:

Donc, je viens de comprendre l'intérêt des commandes de manipulation des octets et des bits en C et Java.


Olivier

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Mercredi 19 Septembre 2012, 21:24
par projetmbc
rebouxo a écrit:
Mikelenain a écrit:D'accord, ils font ça bit par bit ^^

Bon, je crois que je n'ai plus de questions, alors :) :)


Il y a un message subliminal ici, non :mrgreen:

Quel humour binaire... :lol:

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Samedi 22 Septembre 2012, 07:56
par claude
Mikelenain a écrit:Pour passer le temps (et suite à la question d'un élève), je suis en train de gratouiller un peu du coté des articles wikipédia sur les méthodes de chiffrement.
Ma question est la suivante : quelle est la différence entre le chiffre de Vernam et chiffre de Vigenère ? Ça me turlupine un peu, là ^^


Il y a un site très intéressant pour les bases de la cryptographie:

http://www.apprendre-en-ligne.net/crypt ... index.html


Ce site contient plusieurs applets qui permettent de jouer un peu.

Re: Question sur les méthodes de chiffrage

MessagePosté: Samedi 22 Septembre 2012, 14:13
par Mikelenain
très intéressant, merci :)