Page 1 sur 1

Zéro singulier

MessagePosté: Mercredi 27 Février 2013, 11:16
par Tonn83
En corrigeant des copies, je me suis rendu compte d'une faute récurrente. Beaucoup d'étudiants écrivent :
$0$ objets satisfont etc

Le zéro ici se substitue au déterminant aucun, toujours au signulier, s'accompagnant de la négation ne :*
Aucun objet ne satisfait etc

Le zéro est-il également considéré comme singulier en français ? Doit -il s'accompagner de la particule ne ? Ne devrait-on pas écrire plutôt
$0$ objet ne satisfait etc

Il est par ailleurs étrange que le mot aucun soit construit à partir de un. Notez les traductions en allemand (kein) et en espagnol (ninguno) sont également construits à partir de un.

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Mercredi 27 Février 2013, 13:37
par rebouxo
Tes élèves ont justes repris ta formulation, sans changer la conjugaison. On a le même problème avec les antécédents :
L'antécédent de -1 est : 3, 5, -7
ou
les antécédents de -1 sont : 3.

Ce qui me fait toujours bondir !

A part cela, 0 est bien singulier (ou alors je ne comprend plus rien), et il me semble que la phrase : aucun objet ne satisfait etc. est bien plus française.

Mais bon, mon avis en ce qui concerne l'orthographe est quand même sujet à caution;

Olivier

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Mercredi 27 Février 2013, 16:08
par evariste_G
Je pense aussi que dès lors qu'il n'y a pas plus d'un objet, on doit utiliser le singulier (il me semble d'ailleurs de mémoire que c'est une règle, à vérifier).
On écrira alors "1,3 gramme" et non "1,3 grammes". De même, "0 objet ne satisfait la condition". Cela dit, je préfère "Aucun objet" à "0 objet", c'est plus élégant mais cela est très subjectif.

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Jeudi 28 Février 2013, 00:26
par Tonn83
Exact, d'autres sites confirment cette règle...

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Jeudi 28 Février 2013, 11:58
par Framboise
La logique littéraire est parfois en conflit avec la logique mathématique.

0 impliquant le singulier, ou plus précisément ce qui n'est pas multiple ( < 2.000... ) implique le singulier, me semble logique.

L'usage de "aucun" est plus dans une logique littéraire élégante que le 0.
Je réserverais plutôt l'usage de "0" dans une séquence de raisonnement:
3 objets satisfont P1
1 objet satisfait P2
0 objet satisfait P3

L'usage de "ne" me chagrine quelque peu. L'usage littéraire l'associe à aucun, ce qui n'est pas très logique car cela fait quelque peu une double négation:
"Aucun objet ne satisfait etc "
Associer de même le "ne" au 0 passe fort mal dans mon esprit.
"0 objet ne satisfait P"
qui inverse l'idée.
J'utiliserais plutôt:
"0 objet satisfaisant P"

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Samedi 02 Mars 2013, 13:43
par Tonn83
Le ne explétif accompagne en français la négation mais n'en est pas la marque. Voir http://grammaire.reverso.net/3_1_40_ne_expletif.shtml

Autre question : quand on écrit :
Exactement $n$ objets satisfont etc
le pluriel est-il justifié ? En particulier, $n$ est une entier naturel quelconque et peut valoir $1$, non ?

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Dimanche 03 Mars 2013, 08:50
par rebouxo
Tonn83 a écrit:
Autre question : quand on écrit :
Exactement $n$ objets satisfont etc
le pluriel est-il justifié ? En particulier, $n$ est une entier naturel quelconque et peut valoir $1$, non ?

Pour moi oui, certes un cas sera problématique, mais, il y a quand une certaine majorité qui prendra le pluriel.

Olivier

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Dimanche 03 Mars 2013, 11:32
par Framboise
@Tonn83
Merci pour le lien, mais je suis encore plus perplexe. :oops: Cela va me gâcher mon dimanche... :shock:
Je ressens le 'ne' comme non ( sic ) explétif, 'aucun' et '0' étant la négation de 'quelque chose'.
Je n'ose pas trop utiliser le terme 'négatif'' ici, ce n'est pas le sens mathématique ( < 0 ) du terme.

@rebouxo
Joli example du conflit littéraire vs maths. :lol:

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Mercredi 06 Mars 2013, 12:53
par guiguiche
Si ma mémoire ne me joue pas des tours, une collègue littéraire m'avait un jour expliqué qu'on écrit :
- il n'y a aucun nuage dans le ciel (aucun est singulier)
- il n'y a pas de nuages dans le ciel (pluriel, en général quand il y en a un, il y en a plusieurs)

Donc "il y a n objets" est raisonnablement au pluriel à mon sens.

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Jeudi 07 Mars 2013, 15:36
par Tonn83
Ou sinon on peut dire : "Il y a $n$ objet(s)"
Framboise a écrit:@Tonn83
Je n'ose pas trop utiliser le terme 'négatif'' ici, ce n'est pas le sens mathématique ( < 0 ) du terme.

0 a plusieurs significations en mathématiques.
  • En premier lieu, c'est un chiffre utilisé dans notre notation décimale. Notez que c'est le seul chiffre qui ne se lit pas. 1042 se lit "mille quarante-deux" et non pas "mille zéro cent quarante-deux". Le chiffre 0 garde donc encore de nos jours un statut particulier.
  • C'est également le premier entier naturel, signalant alors l'absence d'objets. Quand on apprend à compter : 0 framboise, 1 banane, 2 poires, etc
  • 0 désigne également l'élément neutre d'un groupe additif quand la loi interne est notée +. En particulier, 0 désigne le zéro des réels comme le 0 de $\Z/8\Z$ ou comme le vecteur nul de $\R^5$.
J'espère ne pas gâcher encore un week-end :mrgreen:

Re: Zéro singulier

MessagePosté: Samedi 20 Septembre 2014, 22:55
par elhi
Désolé pour le déterrage de post, mais la tentation est trop forte
Je rejoins quelques réponses ci dessus, et il me semble plus joli de mettre 0 au pluriel, le singulier étant réservé au UN.

Mais l'orthographe, les maths et la logique ne sont pas toujours d'accord :

"Moins de deux personnes sont venues ce matin"
Et "plus d'une personne a été inscrite cet après-midi"

La remarque du premier post
"il est par ailleurs étrange que le mot aucun soit construit à partir de un. Notez les traductions en allemand (kein) et en espagnol (ninguno) sont également construits à partir de un."

m'inspire une autre remarque :
A travers les frontières liguistiques, il y a des constantes :
Nuit serait la négation du huit ? Nacht = N acht , Night = N eight , Notche = N ocho