Intérêt de la spé maths en TermS pour des études de maths ?

Discussion à propos de tout ce qui n'entre pas dans le cadre des autres forums.
[ce forum est modéré par les modérateurs globaux du site]
Règles du forum
Merci d'éviter le style SMS dans vos messages et de penser à utiliser la fonction Recherche avant de poster un message. Pour joindre des fichiers à vos messages, consulter ce sujet.

Intérêt de la spé maths en TermS pour des études de maths ?

Messagepar François D. » Mardi 05 Juin 2007, 10:44

Bonjour à tous

La question s'est posée entre collègues récemment dans on lycée : en quoi la spécialité maths en Terminale S est-elle on non un atout pour la poursuite d'études mathématiques ?
Si c'en est un, est-ce parce qu'elle permet à ceux qui l'ont suivie d'avoir simplement un peu d'avance sur les autres, ou manque-t-elle vraiment à ceux qui ne l'ont pas suivie ?

Qu'en pensez-vous ?
François D.
Téra-utilisateur
 
Messages: 1370
Inscription: Dimanche 30 Juillet 2006, 09:04
Localisation: Alsace
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Publicité

Messagepar Tryphon » Mardi 05 Juin 2007, 10:49

Je la vois surtout comme un moyen d'avoir des terminales de niveau un peu supérieur en maths.

Maintenant, comme à peu près tout ce qui est enseigné au lycée, elle n'a pas un intérêt crucial...
Pas de questions en MP
La calculatrice, c'est comme Linux, c'est de la merde !
Tryphon
Péta-utilisateur
 
Messages: 1840
Inscription: Mercredi 01 Juin 2005, 17:39
Localisation: Un peu plus à l'Ouest
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar guiguiche » Mardi 05 Juin 2007, 10:51

Je réponds pour la filière dans laquelle j'enseigne : prépa EC, voie scientifique.
Avantages :
- pratique plus importante de la démonstration théorique
- concept de la division euclidienne des polynômes assimilé un peu plus rapidement (peut-être)
Inconvénient : aucun

Les avantages sont relativement mineurs pour ma filière.
Pas d'aide par MP : les questions sont publiques, les réponses aussi.
Tu as apprécié l'aide qui t'a été fournie ? Alors n'hésite pas à rendre la pareille à quelqu'un d'autre.
Un peu d'autopromotion.
guiguiche
Modérateur
 
Messages: 8065
Inscription: Vendredi 06 Janvier 2006, 15:32
Localisation: Le Mans
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar Tryphon » Mardi 05 Juin 2007, 10:56

On parlait de poursuites d'études mathématiques. ECS n'n fait pas partie stricto sensu. Ou alors François devrait-il préciser ce qu'il entend par là ?
Pas de questions en MP
La calculatrice, c'est comme Linux, c'est de la merde !
Tryphon
Péta-utilisateur
 
Messages: 1840
Inscription: Mercredi 01 Juin 2005, 17:39
Localisation: Un peu plus à l'Ouest
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar François D. » Mardi 05 Juin 2007, 11:12

C'est vrai que j'étais parti sur des études de maths ou comportant des maths à forte dose (fac ou prépa), mais la question peut tout à fait s'étendre.
François D.
Téra-utilisateur
 
Messages: 1370
Inscription: Dimanche 30 Juillet 2006, 09:04
Localisation: Alsace
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar Valvino » Mardi 05 Juin 2007, 11:37

J'ai pas fait spé maths et je le regrette aujourd'hui, pour l'arithmétique surtout
Valvino
Giga-utilisateur
 
Messages: 922
Inscription: Mercredi 21 Mars 2007, 10:59
Statut actuel: Post-bac | Master

Messagepar kojak » Mardi 05 Juin 2007, 11:46

Valvino a écrit:J'ai pas fait spé maths et je le regrette aujourd'hui, pour l'arithmétique surtout

C'est la réponse donnée par mes anciens élèves qui sont en prépa actuellement....
pas d'aide par MP
kojak
Modérateur
 
Messages: 10397
Inscription: Samedi 18 Novembre 2006, 19:50
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar guiguiche » Mardi 05 Juin 2007, 12:11

François D. a écrit:C'est vrai que j'étais parti sur des études de maths ou comportant des maths à forte dose (fac ou prépa), mais la question peut tout à fait s'étendre.

A raison de 9h par semaine en ECS, c'est équivalent à une PTSI.
De plus, HEC développe un partenariat avec l'université pour que leurs étudiants (du moins) puissent être inscrits en L3 maths (concurrence avec les universités américaines oblige).
Pas d'aide par MP : les questions sont publiques, les réponses aussi.
Tu as apprécié l'aide qui t'a été fournie ? Alors n'hésite pas à rendre la pareille à quelqu'un d'autre.
Un peu d'autopromotion.
guiguiche
Modérateur
 
Messages: 8065
Inscription: Vendredi 06 Janvier 2006, 15:32
Localisation: Le Mans
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar François D. » Mardi 05 Juin 2007, 12:16

Oui, je me suis mal exprimé.

Quand on pense études de maths, on pense dans un premier temps à la fac et aux prépas scientifiques.
François D.
Téra-utilisateur
 
Messages: 1370
Inscription: Dimanche 30 Juillet 2006, 09:04
Localisation: Alsace
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar Tryphon » Mardi 05 Juin 2007, 14:44

kojak a écrit:
Valvino a écrit:J'ai pas fait spé maths et je le regrette aujourd'hui, pour l'arithmétique surtout

C'est la réponse donnée par mes anciens élèves qui sont en prépa actuellement....


Y'a quand même plus beaucoup d'arith en prépa, même en MPSI...
Pas de questions en MP
La calculatrice, c'est comme Linux, c'est de la merde !
Tryphon
Péta-utilisateur
 
Messages: 1840
Inscription: Mercredi 01 Juin 2005, 17:39
Localisation: Un peu plus à l'Ouest
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar rebouxo » Mardi 05 Juin 2007, 17:46

Le côté démonstration un peu plus important doit quand même être utile, non ?
J'avais lu dans un journal (Tangente ?) que les physiciens (du supérieur) trouvaient la spé math vraiment utile.

Pour l'arithmétique, je ne sais pas ce qu'il y a en prépa, mais il doit bien rester un peu d'anneau, non ? C'est quand même une bonne idée d'avoir un appui sous la forme d'une référence, non ?

Olivier
rebouxo
Modérateur
 
Messages: 6917
Inscription: Mercredi 15 Février 2006, 13:18
Localisation: le havre
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar P.Fradin » Mardi 05 Juin 2007, 18:26

Bonjour,


Pour mon expérience personnelle, je dirais que les élèves que je récupère en MPSI qui ont suivi la spé maths (grande majorité) ont fait: plus d'heures de maths, plus d'exercices, ont donc plus l'habitude de résoudre des problèmes , de raisonner, bref ils ont un vécu mathématique plus important que les autres (sans parler du contenu de la spé), et c'est très net pendant, disons, le premier trimestre de la sup. D'autant plus qu'il me semble avoir compris qu'en spé maths, on fait des maths avec l'exigence qui va avec, ce qui ne serait pas toujours le cas de la spé physique dixit mes collègues de physique.
P.Fradin
 

Messagepar Tryphon » Mardi 05 Juin 2007, 19:18

Ben justement, mes collègues qui font la spé maths me disent qu'ils font comme d'habitude : toujours les mêmes exercices et les mêmes méthodes qui tombent au bac.

Je pense que la différence de niveau observée vient plutôt du fait qu'en général, ce sont les meilleurs en maths qui prennent la spé.
Pas de questions en MP
La calculatrice, c'est comme Linux, c'est de la merde !
Tryphon
Péta-utilisateur
 
Messages: 1840
Inscription: Mercredi 01 Juin 2005, 17:39
Localisation: Un peu plus à l'Ouest
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Messagepar François D. » Mardi 05 Juin 2007, 20:12

Merci de vos commentaires.

Je tends à approuver ceux qui pensent que la spé maths habitue (un peu) mieux les futurs étudiants à la démonstration et à des exercices moins routiniers qu'en tronc commun.

Une autre question me vient, j'ouvre un autre fil.
François D.
Téra-utilisateur
 
Messages: 1370
Inscription: Dimanche 30 Juillet 2006, 09:04
Localisation: Alsace
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant


Retourner vers Tribune libre

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités