Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Discussions générales concernant les mathématiques.
[ce forum est modéré par les modérateurs globaux du site]
Règles du forum
Merci d'éviter le style SMS dans vos messages et de penser à utiliser la fonction Recherche avant de poster un message. Pour joindre des fichiers à vos messages, consulter ce sujet.
> Penser à utiliser le mode LaTeX (voir ici) afin de rendre vos formules plus lisibles.
> Pour obtenir de l'aide sur un exercice ou un problème, consulter cette section. (ce forum est destiné aux discussions plutôt théoriques)

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Garulfo » Samedi 24 Avril 2010, 00:41

Tonn83 a écrit:
rebouxo a écrit:ce sont quand même les outils mathématiques qui ont permis de faire quelques-unes des pires saloperies conçues par l'homme.

Les mathématiciens francais ne sont pas responsables des bombes que les américains lancent en Irak. Aucun scientifique n'est responsable de la manière dont les autres utilisent les connaissances qu'ils ont développées. Mais on peut reprocher à certains scientifiques d'avoir utilisé leurs propres connaissances pour des objectifs militaires. [...].


C'est bien Archimède le papa de la catapulte et de bien des machines de guerre, je te ferais remarquer ;) Et ce sont ces connaissances mathématiques qui ont directement servi. Je suis d'accord qu'on ne peut pas dire « c'est les mathématiques ou les mathématiciens qui sont la cause de ceci ou cela ». C'est une généralisation idiote. Quand une découverte arrive, certains risquent de mal l'utiliser. Quand tu dis « on peut reprocher à certains scientifiques d'avoir utilisé leurs propres connaissances pour des objectifs militaires » c'est aussi vrai pour les mathématiciens donc. Il y a d'ailleurs des mathématiciens qui travaillent directement pour fournir des algorithmes de calcul à des logiciels de missiles balistiques ou à des fusées — et ils savent très bien que si ça sert pour une fusée ça sert pour un missile — ou bien à des radars militaires. Ils savent le but de leur recherche et ils l'acceptent. Je ne les juge pas même si j'ai refusé de travailler pour Thalès (d'ailleurs rien que le nom de la boîte ça veut tout dire ;)).

Comme toujours, il n'y a pas plus ou moins de con dans les mathématiques qu'ailleurs. La connerie est la chose la mieux répartie au monde ^_^
Garulfo
Kilo-utilisateur
 
Messages: 107
Inscription: Mardi 10 Juillet 2007, 19:49
Localisation: Sherbrooke, Québec, Canada
Statut actuel: Actif et salarié | Maître de conférence

Publicité

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Christian Vassard » Samedi 24 Avril 2010, 13:10

Bonjour

Olivier a écrit:
Tonn83 : je ne partage pas ton optimiste quand à la non implication des matheux dans les pires saloperies du XXe siècle, même si elle est indirecte, je l'admet.

Non Olivier, pas seulement les matheux ou les physiciens... c'est finalement bien plus grave que cela : nous tous sommes complices, en tant que citoyens, car nous mettons au pouvoir des personnes sans scrupule, qui souvent font un bien mauvais usage de la science. Nous tous sommes complices, car la société que nous avons construite n'est l'esclave que d'un seul dieu: l'argent.
Il y a bien longtemps que j'ai écouté "Qui a tué Davy Moore", mais c'est bien ce qui transparaît de cette chanson, si je ne m'abuse? A force de rejeter la responsabilité sur les autres (...c'est tellement commode...), on oublie que la sienne est bien souvent écrasante.

Bien amicalement,

Christian
Christian Vassard
Déca-utilisateur
 
Messages: 31
Inscription: Mercredi 18 Janvier 2006, 20:50

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar rebouxo » Samedi 24 Avril 2010, 16:23

Oui, bien sur Christian. Mais, le débat ici c'est sur les maths et ceux qui la produisent ou l'utilisent...

Un petit coup de Graeme Allwright de temps en temps est toujours salutaire.

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee
Par solidarité, pas de MP
rebouxo
Modérateur
 
Messages: 6920
Inscription: Mercredi 15 Février 2006, 13:18
Localisation: le havre
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar khalix » Jeudi 13 Mai 2010, 13:33

Je crois que la passion est dans le besoin ..
vous devez penser que vous aimez et de l'amour ce que vous faites de sorte qu'il sera de retour pour vous l'aimez et l'amour des mathématiques.
khalix
Utilisateur
 
Messages: 3
Inscription: Mercredi 12 Mai 2010, 22:33
Statut actuel: Collège | 3ème

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar rebouxo » Jeudi 13 Mai 2010, 14:01

khalix a écrit:Je crois que la passion est dans le besoin ..
vous devez penser que vous aimez et de l'amour ce que vous faites de sorte qu'il sera de retour pour vous l'aimez et l'amour des mathématiques.

Quelles délicieuses visions angéliques des choses. La même phrase négative à peut-être des chances d'être, vraie. Quelqu'un qui déteste quelque chose à fort peu de chance d'être un bon prof (quoique dans le primaire cette situation est assez courante, pour ce qui concerne les maths), par contre il est claire qu'il ne suffit d'aimer une discipline pour l'enseigner. Ça tout ceux qui ont un peu de de métier derrière eux le savent.

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee
Par solidarité, pas de MP
rebouxo
Modérateur
 
Messages: 6920
Inscription: Mercredi 15 Février 2006, 13:18
Localisation: le havre
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Garulfo » Vendredi 14 Mai 2010, 22:01

rebouxo a écrit:[...]La même phrase négative à peut-être des chances d'être, vraie.[...]


La phrase négative... mais pas la négation de la phrase ^_^
Garulfo
Kilo-utilisateur
 
Messages: 107
Inscription: Mardi 10 Juillet 2007, 19:49
Localisation: Sherbrooke, Québec, Canada
Statut actuel: Actif et salarié | Maître de conférence

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Garulfo » Vendredi 10 Juin 2011, 22:17

Tonn83 a écrit:
rebouxo a écrit:ce sont quand même les outils mathématiques qui ont permis de faire quelques-unes des pires saloperies conçues par l'homme.

Les mathématiciens francais ne sont pas responsables des bombes que les américains lancent en Irak. [...]

Non mais ils sont responsables des bombes que les français (avec un petit "f" comme ton "a"méricains) ont utilisés en Indochine ;)
[...]
Juste par précision, Einstein n'a jamais dit qu'il fallait faire une bombe avant l'Allemagne... Il expliquait que c'était faisable et que l'Allemagne était en train de la rechercher. Mais dès qu'il a appris que les USA étaient aussi en train de la construire, il s'est empressé d'écrire encore à Roosevelt pour lui demander d'arrêter. Cette première lettre était une erreur qu'il a reconnu car il a donné l'idée.

Donc je suis d'accord avec rebouxo : c'est bien les outils mathématiques qui ont permis de faire les pires saloperies de l'histoire.

[EDIT] Tiens j'ai déjà répondu... c'est vieux ce message >_< [/EDIT]
Garulfo
Kilo-utilisateur
 
Messages: 107
Inscription: Mardi 10 Juillet 2007, 19:49
Localisation: Sherbrooke, Québec, Canada
Statut actuel: Actif et salarié | Maître de conférence

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Framboise » Samedi 11 Juin 2011, 10:31

Je préfère voir l'histoire des mathématiques, les maths ont très souvent répondus aux besoins et se sont développés selon ces besoins.
Le calendrier, les saisons et l'agriculture ou les déplacements dépendants des conditions météo ( pluies suffisantes pour naviguer... ).
Les éclipses et les marées, bien que leur calcul était plutôt empirique dans le temps.

Le calendrier traditionnel chinois basé sur les lunaisons subsiste encore pour la détermination des fêtes traditionnelles, dans une bien moindre mesure en Europe ( Pâques ).

Le calcul des surfaces et la répartition des territoires. La délimitation des propriétés et le calcul de l'impôt ( j'avais plutôt envie de "bénir" les maths en ces temps avec les déclarations. :twisted: :mrgreen: ).

La navigation en haute mer associée à l'astronomie pour connaitre la latitude avec la mesure de position du soleil et des étoiles, et plus difficilement la longitude faute d'horloge fiable au début, il fallait se référer aux positions de la Lune et des satellites de Jupiter. Il a fallu pour cela développer les théories de la Lune, ce qui a été ardu. Au passage, il a fallu calculer à la main des tables trigo et log-trigo étendues, au delà des "mini" modèles scolaires. La cartographie de la Terre ( surtout des océans ) en est le corollaire. On en est maintenant au GPS !!!

Je ne pense pas que les maths soient dangereuses par elles mêmes, elles sont neutres. Tout dépend de l'usage que l'on en fait. C'est comme un marteau, il peut être utile ou dangereux ( qui ne s'est pas tapé sur les doigts pour planter un clou ? :mrgreen: :| ). Les maths peuvent servir à calculer les réglages pour un tir d’artillerie ou les proportions en cuisine des ingrédients pour faire un bon gâteau ( aux framboises évidemment... :wink: ).

Je pense que les intérêts des écoliers sont loin des préoccupations historiques qui ont jalonné l'histoire des maths. Leur intérêt pourrait plutôt s'orienter vers les randonnées et l'usage d'une boussole de précision pour se repérer avec l'aide d'une carte. On vise 2 sommets faciles à identifier et on détermine sa position sur la carte, on peut également profiter de l'angle d'inclinaison si la boussole et munie d'une mesure d'inclinaison ( ex. Recta DP6 ). Idem pour positionner une parabole.
J'ai le virus des sciences, ça se soigne ?
Framboise
Téra-utilisateur
 
Messages: 1154
Inscription: Lundi 21 Mai 2007, 12:57
Localisation: Dordogne
Statut actuel: Post-bac | Doctorat

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar projetmbc » Samedi 11 Juin 2011, 13:39

Garulfo a écrit:Donc je suis d'accord avec rebouxo : c'est bien les outils mathématiques qui ont permis de faire les pires saloperies de l'histoire.

Comme si les hommes avaient besoin de technologie pour se taper dessus... Tout ceci n'a pas de sens. Si l'on était plus rigoureux, on devrait dire que ce sont les Sciences Physiques qui ont permis cela, et surtout ce sont les décisions politiques qui ont permis toutes ces atrocités.

Un outil par essence n'a qu'une fonctionnalité non efficiente tant que quelqu'un ne l'utilise pas.
projetmbc
Péta-utilisateur
 
Messages: 1895
Inscription: Samedi 29 Décembre 2007, 00:58
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar Framboise » Samedi 11 Juin 2011, 15:36

J'admire comment nous sommes passés de l'abstraction à se f..., euh pardon, mettre sur la figure.
Mes vieux souvenirs d'anthropologie attribuent les tendances guerrières à l'agriculture, déjà à l’époque de l'homme de cro-magnon.
J'ai le virus des sciences, ça se soigne ?
Framboise
Téra-utilisateur
 
Messages: 1154
Inscription: Lundi 21 Mai 2007, 12:57
Localisation: Dordogne
Statut actuel: Post-bac | Doctorat

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar glyj » Dimanche 12 Juin 2011, 13:16

À quoi servent les maths ?

C'est le titre d'un mémoire de collègues de ma promo (1996) du capes.
la réponse ?
quelle que soit la réponse, les élèves trouvent toujours une objection.
L'idée ?
Amener les élèves à ne plus se poser la question.
Comment ?
les fameuses activités dont l'INRP est (a été ?) un des promoteurs.
Mageia 5 x86_64 / LaTeX-Tikz : utilisateur. Niveau intermédiaire
glyj
Déca-utilisateur
 
Messages: 19
Inscription: Samedi 09 Avril 2011, 17:32
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar rebouxo » Mardi 14 Juin 2011, 09:56

projetmbc a écrit:
Garulfo a écrit:Donc je suis d'accord avec rebouxo : c'est bien les outils mathématiques qui ont permis de faire les pires saloperies de l'histoire.

Comme si les hommes avaient besoin de technologie pour se taper dessus... Tout ceci n'a pas de sens. Si l'on était plus rigoureux, on devrait dire que ce sont les Sciences Physiques qui ont permis cela, et surtout ce sont les décisions politiques qui ont permis toutes ces atrocités.

Un outil par essence n'a qu'une fonctionnalité non efficiente tant que quelqu'un ne l'utilise pas.


Oh mais on est d'accord. Cela dit plus l'outil est puissant, plus il est dangereux, non ? Or, j'ai bien l'impression que les outils que fournissent les matheux les géomètres (comme cela je mets les physiciens dedans, et hop on discutera un peu moins de rigueur pour se concentrer sur le fond du problème, hein histoire de ne pas se dédouaner...) sont très puissant et ont permis de faire les pires saloperies de l'histoire.

Cela me fait penser à cette expérience de psycho (http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=210&Itemid=33) qui montre qu'un nombre impressionnant de personne (92 %) sont capables d'infliger des tortures et se soumettent à la hiérarchie.

Olivier
Je sens que cela va troller grave dans pas longtemps.
A line is a point that went for a walk. Paul Klee
Par solidarité, pas de MP
rebouxo
Modérateur
 
Messages: 6920
Inscription: Mercredi 15 Février 2006, 13:18
Localisation: le havre
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar EricK » Mardi 14 Juin 2011, 11:37

rebouxo a écrit:
projetmbc a écrit:
Garulfo a écrit:Je sens que cela va troller grave dans pas longtemps.


Désolé, je ne trolle que le vendredi :mrgreen:
EricK
Téra-utilisateur
 
Messages: 1483
Inscription: Jeudi 02 Novembre 2006, 22:38
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Re: Comment faire passer "l'abstraction" des mathématiques ?

Messagepar rebouxo » Mercredi 15 Juin 2011, 08:36

EricK a écrit:
Désolé, je ne trolle que le vendredi :mrgreen:


Par décision unanime et personnel, la période pré bac (mais aussi in bac et post bac) est let-équivalente au vendredi. Tiens je viens d'apprendre un truc, on ne peut pas utiliser plus de trois citations.

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee
Par solidarité, pas de MP
rebouxo
Modérateur
 
Messages: 6920
Inscription: Mercredi 15 Février 2006, 13:18
Localisation: le havre
Statut actuel: Actif et salarié | Enseignant

Précédente

Retourner vers Tribune des mathématiques

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité